Prochains concerts

Scènes russes

samedi 18 novembre - 20:30
dimanche 19 novembre - 16:00
SALLE TOUCHARD - THÉÂTRE D’ORLÉANS
CATÉGORIE 1 : 28/24/13€ / CATÉGORIE 2 : 25/22/13€ euros Voir la plaquette PDF
Imprimer la page

ALEXANDRE BORODINE

Prince Igor : Danse Polovtsienne n°17
avec le Choeur Symphonique du Conservatoire d’Orléans
Chef de Choeur : Elisabeth RENAULT

Les Danses polovtsiennes offrent l’exemple le plus spectaculaire de l’exotisme musical russe, d’une sensualité âpre, sauvage, et d’une rare virtuosité orchestrale. Elles furent créées à Saint-Pétersbourg, en version de concert, le 27 février 1879, sous la direction de Rimski-Korsakov.

ALEKSANDER ARUTIUNIAN

Concerto pour Trompette et Orchestre
en la bémol majeur

Arutiunian remporte un vif succès que ce soit en Arménie ou à l’étranger, pour ses oeuvres qui pour la plupart sont inspirées de la musique folklorique traditionnelle d’Arménie. L’une de ses œuvres les plus célèbres est sans doute le concerto pour trompette et orchestre en la bémol majeur composé en 1950. Il s’agit de sa sixième « grande » composition.

PYOTR ILYICH TCHAÏKOVSKY

Symphonie n°4, op.36, en fa mineur

La symphonie n°4 a été créée le 10 février 1878 à Moscou, sous la direction de Nikolaï Rubinstein. Le travail sur cette symphonie coïncide avec le début des relations épistolaires entre Tchaïkovsky et Nadejda von Meck. C’est à elle (« À ma meilleure amie ») que Tchaïkovsky l’a dédiée. « Vous y trouverez des échos de vos idées et de vos sentiments les plus profonds », lui écrit-il en mai 1877.

Dans le milieu musical, David GUERRIER est parfois surnommé « l’extra- terrestre ». En effet, c’est le seul musicien qui soit parvenu à maîtriser à la fois la trompette et le cor, cette association étant
morphologiquement extrêmement difficile. Il interprétera le concerto pour trompette d’Arutiunian.

réservez vos places

Si vous souhaitez réserver votre ou vos place(s) pour le concert de Noël, la réservation se fait
du lundi au vendredi de 14h à 18h par téléphone au 02 38 53 27 13